Eupener Karting

Karting

Essai du nouveau Karting d’Eupen, la plus grande piste de Karting Indoor au monde

5 Oct , 2014  

Eupen a ouvert, le 18 septembre, la piste de Karting Indoor la plus grande du monde soit 1,1 km de long pour 6 mètres de large.
A cent mètres de l’ancien complexe qui était déjà sympa, hyper pro et bien entretenu, le nouveau, lui, est simplement d’une autre planète.

6 millions d’euros ont été investis dans les nouvelles installations et le résultat est impressionnant. Le tout est spacieux, moderne, accueillant… ça en jette.

Photo : Eupener Karting

Photo : Eupener Karting

Billard, terrasse, vue panoramique sur la piste depuis le bar… Le karting d’Eupen maintient ses standards et les fait même beaucoup évoluer. Il s’équipe d’un nouveau site, de trois nouvelles salles de réception (deux pièces et un hangar) renforce sa présence sur les réseaux sociaux et prévoie d’ouvrir un grand shop appelé le RacingFashion Store. Bref, il y a encore de belles choses dans les cartons.

Mais, si c’est cool d’avoir des installations comme ça, ce qui nous intéresse, c’est quand même la piste, les karts et l’expérience en elle-même, non ?

IMG_0027

Après un court mais nécessaire briefing sur la sécurité, qui témoigne toujours du professionnalisme germanique de l’Eupener Karting, on nous invite à rejoindre la piste.
Première observation : elle n’est pas délimitée avec des pneus mais avec des plaques montées sur ressorts. Ce qui permet d’économiser beaucoup de place et de probablement de renforcer la sécurité (je n’ai pas essayé de m’y encastrer personnellement…).
Deuxième observation : les karts, les casques, les combis, tout est flambant neuf ! Ca change des vieux kartings des quartiers où les machines ont les pneus crevés et tournent que d’un côté…
Une fois dans le kart, tu as presque peur de l’utiliser tellement il brille et blinque !
Vient le départ et la découverte du circuit. Pas de qualifications, on a opté pour la formule 28 minutes.
Tu arpentes les chicanes, les épingles, les courtes lignes droites, pas trop vite, c’est ta première fois (…) puis tu arrives sur le pont et sa descente… Qui est, disons, surprenante. Très très bosselée et assez désagréable. Mais une fois passée, c’est que du bonheur ! Un long gauche, une ligne droite, une épingle, des enchaînements rapides, le tout sur un asphalte spécial qui procure une adhérence irréprochable. C’est l’expérience Karting Indoor 9,5 chevaux dans les meilleures conditions possibles.

Découvrez la piste en même temps que moi avec cette vidéo de mon premier tour de piste complet.

La nouvelle piste est plus lente et encore plus technique que l’ancienne, qui était le graal du karting indoor.
Mais après quelques tours, malgré le fait que je n’ai rien compris au fonctionnement de l’écran des temps, les chronos s’améliorent et on peut accélérer le rythme. Le circuit est très facile à retenir et le potentiel de progression est vite défini ce qui ne donne qu’une envie, c’est de continuer à rouler et grapiller les dixièmes tour après tour. Malgré un trafic dense et des différences de vitesses assez élevées, pas d’accident, et pas de kéké allumé pour te foncer dessus (merci briefing de sécurité d’avant course)

Les 28 minutes achevées, tu rentres aux stands et fais le bilan. Tu es déjà certains que tes pouces, tes côtes et ton dos vont te faire la gueule le lendemain mais ça valait le coup, comme toujours à Eupen ! Si il y avait des critiques à faire sur le tracé, ce serait probablement concernant le nombre d’épingles (un peu trop élevé à mon goût) et le passage anormalement bosselé sur le pont. Ces deux éléments le rendent particulièrement éprouvant physiquement (ce qui n’est pas une mauvaise chose).
Une fois hors du kart et la feuille des temps en main, je constate que mon meilleur tour à été réalisé en 1:00:377.

IMG_0035

Y’a plus qu’à attendre la prochaine fois pour passer en-dessous de la minute. Parce que, évidemment, je compte bien y retourner.

 

Photo de couverture : Eupener Karting

Réagissez

commentaires - Défoulez-vous

,

Romain W. By  -    
Fondateur de Pétrolistes.com. Pilote du dimanche à temps partiel. C'est le berger des circuits, la safety car. Toujours devant, loin devant. #menteur